Le Retour à Béthel: La Nuit de Prière (ZT Fomum)

Si quelqu’un s’en va prier et continue à prier toute la nuit parce que le fardeau du Seigneur est sur lui, alors, celui-là a fait du progrès. En plus des moments spontanés de prière qui pourraient durer plusieurs heures et peut-être toute la nuit, le croyant en voie de maturité devrait avoir planifié et programmé des nuits de prière.

 

En ce temps-là, Jésus se rendit sur la montagne pour prier, et il passa toute la nuit à prier Dieu. Quand le jour parut, il appela ses disciples, et il en choisit douze, auxquels il donna le nom d’apôtres: Simon, qu’il nomma Pierre ; André, son frère ; Jacques; Jean ; Philippe ; Barthélemy ; Matthieu ; Thomas ; Jacques, fils d’Alphée; Simon, appelé le zélote ; Jude, fils de Jacques ; et Judas Iscariot, qui devint traître. Il descendit avec eux et, s’arrêta sur un plateau, où se trouvaient une foule de ses disciples et une multitude de peuple de toute la Judée, de Jérusalem, et de la contrée maritime de Tyr et de Sidon. Ils étaient venus pour l’entendre, et pour être guéris de leurs maladies. Ceux qui étaient tourmentés par des esprits impurs étaient guéris. Et toute la foule cherchait à le toucher, parce qu’une force sortait de lui et les guérissait tous.” (Luc 6:12-19).

LA COMMUNION

La prière est plus que demander et recevoir des choses de Dieu. C’est la communion avec Lui. Au cours de cette communion, le Seigneur est connu, loué et recherché davantage. Il fait alors connaître Ses besoins à celui qui prie, et impartit en lui le fardeau de voir les besoins du Seigneur être satisfaits. Une telle personne, ayant vu les besoins du Seigneur, se concentrera sur la satisfaction de ces besoins. La personne qui prie ne présentera ses propres besoins que dans la mesure où la satisfaction de ceux-ci l’aidera à pourvoir aux besoins du Seigneur.

Le Seigneur Se retira sur la montagne pour prier. Il avait besoin de Son Père et Son Père avait besoin de Lui. Ainsi , Il Se retira pour être seul avec Lui. Le Seigneur avait aussi un problème. Le moment était venu pour Lui de choisir douze disciples de Ses nombreux disciples pour qu’ils soient les douze, les douze apôtres. Il avait une grande foule de disciples. Qui devait-Il choisir ?

Il ne se basa pas sur ce qu’Il ressentait. Il ne Se basa pas sur l’attachement naturel qu’ il avait pour les gens. Il ne Se basa pas sur qui apparemment promettait un bon avenir. Il mit de côté Son opinion et Se retira pour avoir la volonté de Dieu sur cette affaire. Il Se rendit sur la montagne pour prier. Nous ne savons pas à quelle heure Il S’y rendit, mais nous savons qu’Il Se mit à prier et ensuite continua à prier jusqu’à ce que toute la nuit fut passée à prier. La sélection des douze apôtres était si sérieuse que là, sur la montagne, le Conseil Divin se réunit.

Ils avaient dû examiner chaque candidat possible, ensuite, arriver à une conclusion qui n’était pas basée sur la sagesse humaine. La Divinité établit la liste, et le Fils la reçut. Pour plusieurs raisons, il n’y a que Dieu qui aurait pu choisir cette liste, car c’est une liste qui surpasse l’explication humaine. Le point de vue humain fut complètement laissé de côté.

Il n’y eut aucune pensée pour une distribution ou pour une représentation régionale. Il n’y eut aucune pensée sur la réaction qu’ auraient les gens. Les hommes sélectionnés ne semblaient pas être tous très stables. Ils avaient tous des faiblesses de caractère: Pierre était impulsif et courageux. Jacques et Jean étaient d’un tempérament qui pouvait être destructeur. L’un d’eux n’était même pas engagé à Jésus en tant que Seigneur ; les autres étaient timides et ainsi de suite. Lorsque la liste fut lue, il y avait deux paires de frères ; Pierre fut mis avant André, bien que André fût le premier à venir au Seigneur. Deux furent appelés Jacques et deux furent appelés Judas.

Dieu vit chacun d’eux. Il connaissait le passé, le présent et le futur de chacun d’eux, mais Il les choisit tout de même. Ils allaient être une troupe difficile à former, néanmoins, le Père les donna au Fils et le Fils les accepta et S’engagea vis-à-vis d’eux. Ainsi, le Seigneur reçut la liste des disciples choisis par Dieu pour Lui. Cela avait pris toute la nuit pour décider, car c’était le choix le plus important et le plus décisif de tous les temps. Le Seigneur n’avait pas décidé de passer toute la nuit à prier. Il était parti prier, et découvrit alors que l’affaire qu’Il était allé régler avec le Père nécessitait toute la nuit. Il ne Se déroba pas à la nécessité. Il paya juste le prix et resta dans la présence de Dieu jusqu’à ce que la tâche fût faite.

LES SEANCES DE PRIERE A DUREES PLANIFIEES

Si le Seigneur avait dit : “Je vais aller sur la montagne pour prier pendant quatre heures”, Il aurait eu des problèmes, car Il aurait réalisé qu’après quatre heures de prière, l’affaire qui avait besoin d’être réglée avec Dieu était loin d’être résolue. Il partit pour rencontrer Dieu et Il décida qu’Il serait conduit par la durée du temps que cela prendrait pour régler l’affaire qui avait besoin d’être réglée par Dieu et non par une limite de temps arbitraire établie par Lui-même. Dieu ne dit jamais : “Viens à moi pour une, deux ou trois heures”. Il invite les gens à venir à Lui et la durée de la rencontre est déterminée par la durée nécessaire aux transactions.

Il appela Moïse sur la montagne. Moïse monta et entra dans la présence de Dieu, et avant qu’il ne pût en sortir, quarante jours s’étaient écoulés. Moïse resta dans la présence de Dieu jusqu’à ce que le Seigneur eût fini de lui parler. Nous aussi devons nous rendre disponibles à Dieu. Nous devons apprendre à être parfaitement à l’aise dans Sa présence, afin que s’il est nécessaire d’y passer une heure, dix heures, deux jours, sept jours ou quarante jours, nous réalisions que nous sommes capables de vivre dans Sa présence immédiate pendant cette durée de temps

Etre capables de rester dans la présence de Dieu jusqu’à ce qu’Il ait fini de nous parler, exige que nous Le connaissions profondément et que nous ayons appris à écouter Sa voix, étant capables de discerner Sa voix parmi tant d’autres, et étant capables de connaître avec exactitude ce qu’il est en train de dire. Ceux qui ne savent que sauter dans Sa présence et réciter quelques mots sur un besoin personnellement initié, se rendront compte qu’ils ne font pas le progrès qu’ils devraient faire. Si quelqu’un s’en va prier et continue à prier toute la nuit parce que le fardeau du Seigneur est sur lui, alors, celui-là a fait du progrès.

En plus des moments spontanés de prière qui pourraient durer plusieurs heures et peut-être toute la nuit, le croyant en voie de maturité devrait avoir planifié et programmé des nuits de prière. La prière est une nécessité qui devrait être entreprise indépendamment de ce qu’une personne ressent. Le Seigneur a commandé aux gens de prier sans cesse. Ceux qui veulent Lui obéir prieront le matin, l’après-midi et le soir. Ils prieront le jour et ils prieront la nuit. Ils prieront lorsqu’ils sont appelés à part par le Seigneur à prier, et ils prendront l’initiative personnelle de prier, car tout temps est un temps de prière. Ils prieront tout le long de la journée s’ils le peuvent, et quand ils le peuvent, et ils feront de même la nuit. Si le Seigneur ne les appelle pas à part pour prier, ils s’inviteront dans Sa présence pour prier.

LA NUIT DE PRIERE

C’est mieux pour le saint en voie de maturité d’avoir deux séances de nuits de prière de huit à dix heures par semaine. Une nuit de prière sera une nuit de prière personnelle au cours de laquelle il apprendra à rencontrer Dieu au cours d’une période étendue, seul. Ce sera difficile dès le début, mais avec le temps, le croyant persévérant gagnera du terrain dans la prière et commencera à jouir de la nuit. Il se pourrait qu’il commence avec une nuit de prière seul une fois par mois, et ensuite, passe à une nuit de prière toutes les deux semaines et finalement à une nuit de prière par semaine.

La nuit de prière devrait commencer le plus tôt possible dans la soirée. Pour quelqu’un qui travaille de 8h à 16h, il pourrait choisir de commencer de 18h à 2h, afin de se donner un temps de sommeil avant d’aller au travail le jour suivant. Il pourrait organiser sa nuit de prière comme suit :

8:00 - 19:00

Actions de grâces et louange

19:00 - 20:00

Prière pour des besoins personnels à la fois matériels et spirituels

20:00 - 20:30

Attente devant le Seigneur

20:30 - 21:30

Prière pour les choses reçues durant l’attente devant Dieu.

21:30 - 22:30

Prière pour sa famille (à la fois les membres sauvés et ceux non sauvés)

22:30 - 23:30

Prière pour l’église locale dans laquelle on est engagé.

23:30 - 24:00

Louange et actions de grâces par des chants silencieux.

24:00 - 01:00

Prière pour une nation non évangélisée et/ou pour quelque ministère de conséquence mondiale.

01:00 - 01:30

Prière pour le réveil des saints partout dans le monde.

01:30 - 02:00

Actions de grâces et rédaction des lignes d’action futures.

Il y aura certainement d’autres manières d’organiser la séance de la nuit de prière, mais chacun doit s’attendre à Dieu et recevoir de Lui ce qu’Il veut qu’on accomplisse, et comment Il veut qu’on l’accomplisse. Ayant reçu du Seigneur ce qui doit être fait, le saint qui prie devrait s’y appliquer avec toute la diligence, refusant d’en être empêché par Satan ou par le monde ou par la chair.

Un croyant sérieux aura déjà mis à part au début de l’année les nuits de prière qu’il a établies avec Dieu et les aura protégées par la prière, afin que l’ennemi n’y interfère point. De cette manière, il fera de rapides progrès dans la connaissance de Dieu et dans la libération de la puissance spirituelle pour l’accomplissement de la volonté de Dieu.

Je considère que chaque église locale normale aura une réunion de nuit de prière une fois par semaine, à laquelle assisteront tous les membres qui ne sont pas empêchés par quelque obstacle majeur. En fait, une assemblée normale comptera comme membres uniquement ceux qui participent régulièrement aux réunions de prière. Les autres sont des visiteurs. Je considère qu’une grande assemblée organisera ces nuits de prière dans les maisons, et que les membres seront limités à 20-30 afin que le nombre de spectateurs soit réduit.

L’assemblée que je fréquente a eu une nuit de prière hebdomadaire de 8 à 10 heures de prière une fois par semaine depuis les dix dernières années. La nuit de prière à laquelle j’assiste actuellement est composée de 30 croyants et nous prions une fois par semaine de 19h à 5h.

En regardant au futur, je vois ce retour aux nuits de prière en petits groupes comme un signe que le Seigneur va bientôt faire quelque chose de grand dans Son Eglise et à travers Son Eglise, car lorsque les gens prient, Dieu agit puissamment. Ma prière est que cette affaire de prier avec le Seigneur Jésus sur une base régulière tout le long de la nuit devienne ordinaire et que, partout où des hommes et des femmes rachetés sont assemblés en tant qu’ assemblée locale, ils s’adonnent bientôt à la prière et aux séances de prière pendant toute la nuit.

LA NUIT : UN TEMPS POUR LA PRIERE

Nous savons que le malin est le plus actif dans la nuit. Puisqu’il est le prince des ténèbres, la plupart de ses opérations sont faites la nuit. Pour cette raison, toux ceux qui s’opposeront à lui doivent considérer la prière la nuit comme indispensable pour lui résister. Il ne me semble pas correct que nous le laissions causer des dégâts la nuit et que le jour, nous supplions le Père afin qu’Il démantèle ce que l’ennemi a fait la nuit. Nous devons lui résister. Nous ne devons point prendre de repos et nous ne devons lui donner aucune opportunité, et notre récompense sera alors grande au ciel.

LA PRIERE ET LA PUISSANCE SPIRITUELLE

Après que le Seigneur eut passé toute la nuit à prier, Il reçut le pouvoir de prendre la bonne décision au sujet de qui devait faire partie du groupe des douze. Il semblerait qu’Il avait aussi reçu une onction fraîche du Père pour opérer des miracles, car la Bible dit de Lui peu après la nuit passée dans la prière : “Ceux qui étaient tourmentés par des esprits impurs étaient guéris. Et toute la foule cherchait à le toucher, parce qu’une force sortait de lui et les guérissait tous.” (Luc 6:18-19).

Il eut un flot extraordinaire de puissance parce qu’Il avait été dans la présence du Père. Ceux qui passent progressivement du temps dans la prière grandissent en puissance spirituelle.

Du fait que la puissance est enfermée dans la prière, il est difficile de comprendre pourquoi l’Eglise qui se tient si impuissante devant un monde observateur ne prie pas davantage, afin de libérer la puissance de Dieu. Seigneur, aide-moi à prier davantage. Seigneur, aide-moi à régler le problème de ma puissance spirituelle limitée par une vie de prière plus intense. Seigneur, aide-moi à mobiliser les saints à prier. Seigneur, aide-moi à faire tout ce que je peux faire à la fois pour prier et mobiliser Tes enfants à prier. Voici le plus grand besoin de l’heure. Seigneur aide-moi. Seigneur, aide-nous.

Commentaires (0)

Rated 0 out of 5 based on 0 voters
There are no comments posted here yet

Ajouter vos commentaires

  1. Posting comment as a guest. Sign up or login to your account.
Rate this post:
0 Characters
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement

News Letter Signup

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Blog Archives

cmfi_logo_en_new_589x500.png

Ave. Zacharias Tanee Fomum, P.O. Box 385, Bertoua, Cameroon

  • dummy+1 (613) 298-2449

  • dummy+47 454 12 804

  • dummy info@ztfministry.org

Newsletter Signup

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Copyright © 2019 Christian Missionary Fellowship International | Zach Fomum Ministry